Je souhaite mieux comprendre la clause bénéficiaire et ses enjeux - Découvrez le guide pratique
Mon accueil
Login :
Mot de passe :
 Rechercher sur UltimInfo

 
On parle de déshérence     Actualité, dossiers ou articles de fond sur la déshérence et les capitaux non réclamés
 

 

 

              

 Abonnement newsletter
Entrez votre adresse email :
 Recommandez ce site
Vos nom et prénom :


Entrez l'adresse email de votre ami :
Guide pratique > Bénéficiaires : faites valoir vos droits > L'alternative UltimInfo : décryptage du Faire Part UltimInfo

L'alternative UltimInfo : décryptage du Faire Part UltimInfo


  • L'alternative UltimInfo : le bénéficiaire a eu la chance de recevoir un Faire Part UltimInfo, par courrier postal et/ou électronique. Véritable couverture du risque de déshérence, UltimInfo va permettre à ce bénéficiaire chanceux de prendre connaissance des éléments essentiels pour identifier la compagnie d'assurance ainsi que le contrat au sein duquel il est nommé bénéficiaire ...
  • Pour le souscripteur, ce Faire Part UltimInfo reste le dernier recours pour stopper net la déshérence qui peut toucher n'importe quel contrat d'assurance vie, décès ou voyage.

 

 

Pourquoi recevoir ce FairePart UltimInfo ?

 

Qui a reçu ce Faire Part UltimInfo ?


Comment est-ce possible ?

 

Le souscripteur qui a envoyé ce FairePart UltimInfo est-il vraiment décédé ?

 

Que faire de ce Faire Part UltimInfo ?

 

Le Faire Part UltimInfo, à quoi ça ressemble ?

 

 

 

 

Pourquoi recevoir ce Faire Part UltimInfo ?

 

En devenant utilisateur du Pack Sérénité d’UltimInfo, le souscripteur obtient une solution 100% fiable et automatique qui lui donne la possibilité en cas de décès de :

  • faire part de son propre décès et de
  • communiquer des informations privilégiées,

... à des tiers dûment identifiés, tels les bénéficiaires et les établissements distributeurs de contrats d’assurance vie ou de prévoyance.

 

Dans le cas où ces différents destinataires ne seraient pas tous déjà informés, le souscripteur s'offre grâce à l'envoi du Faire Part UltimInfo, la dernière chance de les prévenir individuellement de son propre décès.

 

Cette tranquillité d’esprit pour le souscripteur n’est possible que grâce au Pack Sérénité du service UltimInfo.

 

 

 

Qui a reçu ce Faire Part UltimInfo ?

 

L’utilisateur d’UltimInfo a préalablement pris soin d’identifier les destinataires du Faire Part UltimInfo.

Il peut s’agir de personnes physiques, de personnes morales, de distributeurs de contrats d’assurance vie ou de prévoyance, mais aussi d'un notaire.

  • les bénéficiaires, personnes physiques ou morales, seront ainsi informés de leur statut de bénéficiaire et disposeront de toute information utile pour faire valoir leurs droits auprès des compagnies d’assurance.
  • les distributeurs de contrats d’assurance vie ou de prévoyance seront ainsi informés du possible décès de leur souscripteur.

 

 

 

Comment est-ce possible ?

 

UltimInfo est un service qui permet au souscripteur d’un contrat d’assurance vie ou de prévoyance de programmer de son vivant la diffusion automatique et différée d’informations vers une liste de destinataires privilégiés, tels des bénéficiaires et des distributeurs de contrats d’assurance vie ou de prévoyance.

 

Ainsi le souscripteur peut tranquillement programmer aujourd’hui cet envoi pour une date dans le futur avec un délai variant de 3 à 18 mois maximum. Il garde à tout moment la capacité de modifier cette date librement.

 

Pour assurer un niveau optimal de confort et de sécurité, quelques semaines et jours avant le déclanchement de l’envoi programmé, il recevra par email et SMS des alertes lui rappelant l’imminence de l’envoi du Faire Part UltimInfo et l’invitant à fixer une nouvelle échéance.

 

En utilisant UltimInfo, le souscripteur s’engage donc à proroger cette date tant qu’il est vivant.

 

En cas de décès, il ne pourra donc plus la modifier et les informations qu’il avait préalablement préparées seront automatiquement adressées aux destinataires préalablement sélectionnés via le Faire Part UltimInfo.

 

Pour résumer la situation du souscripteur quelques jours avant la date de déclenchement :

  • s’il est toujours vivant il ne lui restera plus qu’à intervenir sur la prochaine date d’envoi pour la modifier et ainsi différer le déclenchement de 3 à 18 mois et ainsi de suite,
  • s’il est déjà décédé, l’envoi du Faire Part UltimInfo qui a été programmé de son vivant sera déclenché comme prévu et selon sa stricte volonté.

 

Fonctionnement du Faire Part UltimInfo avec le Pack Sérénité

 

 

 

Le souscripteur qui a envoyé ce Faire Part UltimInfo est-il vraiment décédé ?

 

La force d’UltimInfo réside dans son processus automatique laissé à l’entière main du souscripteur, et qui fonctionne sans besoin de l’intervention manuelle d’un tiers extérieur.

UltimInfo accompagne le souscripteur de son vivant et il lui laisse l’initiative et l’entière liberté de créer et de programmer l'envoi du Faire Part UltimInfo.

 

Ainsi UltimInfo n’a, ni n’aura, aucune information officielle sur l’état de vie ou de décès de l’émetteur du Faire Part UltimInfo, mais si quelqu'un est destinataire de ce courrier électronique ou postal, c’est vraisemblablement que le souscripteur n’a pas été en mesure de différer son envoi.

 

Un des intérêts majeurs d’UltimInfo pour le souscripteur est de pouvoir systématiquement proroger la date de déclenchement tant qu’il est en mesure de le faire...

 

Aussi la réception du Faire Part UltimInfo ne prouve-t-elle pas formellement qu’il soit décédé, mais apporte de fortes présomptions qu’il conviendra aux destinataires d’éclaircir rapidement.

 

 

 

Que faire de ce Faire Part UltimInfo ?

 

Après vous être assuré que la personne qui vous a adressé ce Faire Part UltimInfo est effectivement décédée ;

  • si vous êtes un bénéficiaire : vous pouvez faire valoir vos droits en prenant directement contact avec la compagnie d’assurance dont les coordonnées vous ont été transmises dans le Faire Part UltimInfo.
  • si vous êtes un distributeur de contrats d’assurance vie ou de prévoyance : vous pouvez procéder au règlement du capital décès et prendre contact avec les bénéficiaires inscrits dans la clause bénéficiaire.

 

 

 

Le Faire Part UltimInfo, à quoi ça ressemble ?

 

Chaque bénéficiaire sélectionné recevra un courrier électronique et/ou postal, le Faire Part UltimInfo, contenant toutes les informations nécessaires pour qu’il puisse prétendre au règlement de tout ou partie du capital décès.

Exemple de Faire Part UltimInfo pour bénéficiaire.


 

Chaque établissement sélectionné et commercialisant des contrats d’assurance vie ou de prévoyance, recevra un courrier électronique et/ou postal informant du probable décès du souscripteur et contenant les références du contrat concerné.

Exemple de Faire Part UltimInfo pour distributeur


 

 

Par soucis de transparence, et dans le cas où le souscripteur serait toujours en vie, il sera systématiquement destinataire d'une copie e-mail de tous les Faire Part UltimInfo qui auront été transmis par courrier électronique, tant à ses bénéficiaires qu'aux distributeurs.

Enfin, par contrat d'assurance transmis, le souscripteur recevra un e-mail de synthèse avec le détail des courriers électroniques et/ou postaux adressés, aux bénéficiaires et au distributeur.

 

Ainsi, en disposant immédiatement de toutes les copies conformes de l'intégralité des transmissions qu'il a initiées, le souscripteur qui aurait oublié de reporter la date de transmission sait-il rapidement et précisément qui est informé.

Exemple d'e-mail de synthèse pour le souscripteur

 

 

 


Boîte à outils


AddInto