Je veux être certain que mon capital décès sera versé à mes bénéficiaires - Découvrez le pack sérénité
Mon accueil
Login :
Mot de passe :
 Rechercher sur UltimInfo

 
On parle de déshérence     Actualité, dossiers ou articles de fond sur la déshérence et les capitaux non réclamés
 

 

 

              

 Abonnement newsletter
Entrez votre adresse email :
 Recommandez ce site
Vos nom et prénom :


Entrez l'adresse email de votre ami :
Guide pratique > Déshérence : causes et solutions > La solution UltimInfo : mode d'emploi

La solution UltimInfo : mode d'emploi


 

Fort de tous ces constats sur la progression des capitaux non réclamés et la limite des solutions actuelles, nous avons créée UltimInfo.

 

Les souscripteurs inquiets pour le dénouement de leurs contrats, trouveront dans UltimInfo le dernier recours pour stopper net la déshérence et les contrats non réclamés, qu'il s'agisse d'assurance vie, d'assurance décès, d'assurance voyage ou de contrat obsèques.

 

 

Cette solution innovante constitue une véritable couverture contre le risque de déshérence et de contrats non réclamés car elle va pour la première fois offrir au souscripteur la possibilité :

 

  • de gérer en temps réel, grâce à un outil simple et centralisé, l’ensemble de ses clauses bénéficiaires et d’en informer toutes ses compagnies d’assurance au fil de l’eau,

  • sans nécessiter le recours d’un tiers, parent ou proche, de prévenir automatiquement compagnie d’assurance et bénéficiaires de son propre décès (que cette annonce ait déjà eu lieu ou non)

  • de transmettre après son décès toutes les informations nécessaires aux bénéficiaires pour qu’ils puissent faire valoir leurs droits auprès des compagnies d’assurance, qui ne tarderont pas à dénouer le contrat afin de verser le capital décès.

 

 

Accessible par abonnement et sur internet, l’utilisation d’UltimInfo est particulièrement intuitive.

 

 

Avec le Pack Basic (accès gratuit), la gestion centralisée dans UltimInfo de l’ensemble des clauses bénéficiaires est grandement facilitée et permet au souscripteur de librement :

  • mettre à jour les coordonnées complètes de ses bénéficiaires, assurant leur identification précise,
  • répartir tranquillement ses bénéficiaires en toute confidentialité, pour chaque clause bénéficiaire et pour tous les contrats, quelle que soit la compagnie d’assurance concernée,
  • informer régulièrement chaque compagnie d’assurance de tout changement affectant l'identité des bénéficiaires et le contenu des clauses.

 

Dès cette première étape, le souscripteur qui utilise UltimInfo devient le garant de la bonne identification de ses bénéficiaires, supprimant ainsi à lui seul l’une des deux causes majeures de déshérence et de contrats non réclamés.

 

La compagnie d’assurance qui sera chargée de dénouer le contrat après le décès de son souscripteur disposera ainsi d’informations complètes et fiables, permettant l’identification rapide et sans faille des bénéficiaires dans le respect des dernières volontés du souscripteur.

 

 

Grâce au Pack Basic, vous avez la possibilité de gérer l'évolution de vos clauses bénéficiaires.

 

Le courrier destiné à communiquer votre nouvelle clause bénéficiaire à votre compagnie d'assurance est automatiquement mis en page et téléchargeable/imprimable à volonté.

Il suffit juste de le signer avant de le poster (le format de ce courrier est d'origine calibré pour éventuellement entrer dans une petite enveloppe à fenêtre, afin de vous faciliter encore plus la vie en vous évitant de recopier l'adresse !).

 

De plus, dans chaque clause bénéficiaire enregistrée dans le Pack Basic, vous pouvez indiquer la dernière date de réponse/avenant provenant de la compagnie d'assurance.

Cette information essentielle permet d'un simple coup d'œil de vous assurer que le dernier avenant reçu est conforme avec le texte de la clause bénéficiaire détenue dans UltimInfo.


 

 

Si, en permettant de gérer ses clauses bénéficiaires, le Pack Basic permet de maitriser la première cause de déshérence, l'abonnement au Pack Sérénité, qui englobe le Pack Basic, permet de venir à bout de la deuxième grande cause de déshérence et offre ainsi une couverture globale contre les deux principaux risques de déshérence.

 

Pour lutter contre cette deuxième cause majeure de déshérence et de capitaux non réclamés, il fallait trouver une solution sécurisée pour informer immanquablement, compagnies d’assurance et bénéficiaires, du décès du souscripteur, tout en donnant aux bénéficiaires les moyens de faire valoir leurs droits.

 

C'est pour cela que grâce au Pack Sérénité, c’est le souscripteur en personne qui va se charger d’adresser automatiquement un Faire Part UltimInfo après son décès, par courrier électronique et/ou postal !

 

 

Pour constituer ce Faire Part UltimInfo, il lui suffit de choisir librement dès aujourd’hui :

  • les clauses bénéficiaires qui seront transmises dans le Faire Part UltimInfo vers les bénéficiaires et compagnies d’assurances,
  • une date future de transmission des Faire Part UltimInfo ne dépassant pas 18 mois.

 

 

Au terme fixé, pouvant donc aller jusqu’à 18 mois, deux cas de figure peuvent donc se présenter :

 

  • Le souscripteur est décédé à n’importe quelle date pendant cette période maximale de 18 mois :
    • Bénéficiaires et compagnies d’assurance seront donc ultimement prévenus, de la part et selon la volonté du souscripteur, automatiquement et sans l’intervention d’un tiers.
    • Les bénéficiaires disposeront par ailleurs et peut-être pour la première fois, des informations utiles et nécessaires pour faire valoir leurs droits auprès des compagnies d’assurance.
    • La date de transmission programmée ne peut pas dépasser un délai maximal de 18 mois mais peut être librement raccourcie par le souscripteur. Il convient juste de ne pas fixer un délai supérieur au délai de prescription défini dans le code local du droit des assurances et qui diffère d’un pays à l’autre.

Ce délai de prescription est par exemple de 2 ans en France, de sorte qu’en limitant le délai maximal de transmission à 18 mois, cela laisse 6 mois aux bénéficiaires pour qu’ils puissent faire valoir leurs droits auprès des compagnies d’assurance et donc de réclamer les contrats qui seraient en état de déshérence.

 

  • Le souscripteur est toujours en vie :
    • Quelques jours avant la date de transmission programmée, il lui suffit de fixer une nouvelle date future de transmission du Faire Part UltimInfo et ainsi de suite, tant que le souscripteur est vivant.
    • Pour accompagner les souscripteurs et leur faciliter la mise en place de ce roulement de date future de transmission du Faire Part UltimInfo, UltimInfo met à leur disposition un puissant module d’alertes.
    • Quelques semaines/jours avant la transmission programmée, il sera rappelé au souscripteur, grâce à l’envoi d’alertes email et SMS, qu’il doit suspendre ou repousser la date de transmission du Faire Part UltimInfo.
    • Signalons que le souscripteur à l’entière liberté de changer cette date à tout moment, sans devoir attendre les alertes ou la dernière minute, mais sous réserve que le délai maximal ne dépasse jamais 18 mois.

 

 

 

Cette possibilité de « roulement / glissement » de date couplée au module d'alertes, (email et SMS) est le véritable point fort d’UltimInfo.

Elle procure au souscripteur la possibilité d’assumer sa responsabilité d’acteur principal en lui offrant le moyen le plus abouti d’informer des tiers identifiés, bénéficiaires et compagnies d’assurance, selon sa propre volonté.


 

 

Rappel délais de prescription en France :

 

Il y a prescription, c'est à dire perte du droit de l'assuré à réclamer une indemnité à l'assureur, lorsqu'un droit n'a pas été exercé en temps voulu.

 

Condition générale : 2 ans

 

  • La prescription est portée à 10 ans dans les contrats d’assurance vie lorsque le bénéficiaire est une personne distincte du souscripteur.

 

  • La prescription est portée à 10 ans dans les contrats d’assurance décès (de prévoyance) lorsque le bénéficiaire est héritier du souscripteur .


  • Ces délais courent à partir du jour où les intéressés ont eu connaissance du décès du souscripteur...

 

 

Prescription trentenaire : quel que soit le type de contrat d'assurance, toute action du bénéficiaire devra avoir lieu dans un délai maximal de trente ans après le décès du souscripteur.

 

 

 

Ainsi soulignons que conformément à sa stratégie, UltimInfo ne possédera, ni n’a vocation à posséder/collecter, d'informations officielles sur la vie ou la mort de ses utilisateurs.

Par contre la réception d’un Faire Part UltimInfo en provenance du souscripteur doit alerter compagnies d’assurance et bénéficiaires et les inciter à vérifier ce point, comme cela leur sera rappelé et détaillé dans le courrier d’accompagnement.

 

 

Pour plus d'informations sur le Faire Part UltimInfo, voir le dossier : L'alternative UltimInfo : décryptage du Faite Part UltimInfo.


 

 

Dans cette configuration, la seule charge de travail repose sur le souscripteur qui doit uniquement veiller à modifier la programmation de la date d’envoi avant le terme fixé.

Les bénéficiaires et compagnies d’assurance n’ont plus qu’à attendre sagement que l’information leur soit communiquée en temps voulu !

 

 

Avec ce process innovant, UltimInfo est donc en mesure d’accompagner ses utilisateurs dans la durée et se positionne comme l’ultime garantie que leurs « choix à priori », seront immanquablement « exécutés à postériori ».

 

 

Boîte à outils


AddInto