Je veux être certain que mon capital décès sera versé à mes bénéficiaires - Découvrez le pack sérénité
Mon accueil
Login :
Mot de passe :
 Rechercher sur UltimInfo

 
On parle de déshérence     Actualité, dossiers ou articles de fond sur la déshérence et les capitaux non réclamés
 

 

 

              

 Abonnement newsletter
Entrez votre adresse email :
 Recommandez ce site
Vos nom et prénom :


Entrez l'adresse email de votre ami :
Guide pratique > Bénéficiaires : faites valoir vos droits > Vous connaissez le nom de l'assureur

Vous connaissez le nom de l'assureur


 

  • si vous connaissez le nom du distributeur, vous êtes bien armé pour la recherche du capital décès et prétendre à son versement ... et dans des délais raisonnables. 

 


 

Identifiez et collectez les informations nécessaires

 

La recherche du capital décès va donc se limiter à prendre directement contact par écrit avec le distributeur, sans oublier de joindre un certificat de décès.

 

Soulignons que toute personne, même si elle n’a aucun lien de parenté avec le défunt, peut obtenir gratuitement un acte de décès.

Selon les pays, il conviendra de s’adresser à l’autorité qui a délivré l’acte, la mairie du dernier domicile du défunt ou celle du lieu du décès. Il est souvent possible d’effectuer cette demande directement sur internet.

 

Pour plus d’informations sur l'obtention d'un certificat de décès en France, voir içi.

 


Au préalable, par sécurité et pour gagner du temps, vous pouvez appeler la compagnie pour demander la liste exhaustive des informations nécessaires au dénouement du capital décès.


 

 

 

Envoi et suivi

 

 

Les informations correctement collectées seront envoyées par courrier en recommandé avec Accusé de Réception (AR).

 

Si l’ensemble des pièces que vous fournirez est jugé acceptable et que vous êtes donc bien un des légitimes bénéficiaires du défunt, vous recevrez prochainement la part du capital décès qui vous revient.


Selon les lois en vigueur localement, la compagnie d’assurance pourra vous verser des intérêts de retard si le traitement de votre dossier est trop lent...

 

Ainsi en France, un dossier réputé complet doit être traité sous maximum 4 semaines. Passé ce délai, les sommes qui ne sont pas encore versées aux bénéficiaires produisent des intérêts compensatoires.


 
 

 

Boîte à outils


AddInto